Juliette nous parle de son métier d’ingénieur avant-vente avant que tout le monde n’arrive…

Article publié le 19 avril 2021

Arrivée en juin 2020, Juliette a rejoint le processus Commercialiser en tant que ingénieur avant-vente. 

Nous aimerions dans un premier temps en savoir un peu plus sur ton parcours, peux-tu nous l’expliquer ?

J‘ai fait une école de commerce à Paris, puis j’ai travaillé dans le conseil en organisation et management avant de partir un an en Volontariat de Solidarité Internationale au Congo, où je m’occupais de gérer un orphelinat.
À mon retour, j’avais envie de travailler davantage sur des sujets commerciaux et c’est pour cela que le poste d’Ingénieur Avant-Vente m’a beaucoup plu.

En quoi consiste ton poste d’ingénieur avant-vente ?

Je m’occupe principalement de détecter et répondre aux appels d’offres de prospects, de concevoir ou participer à l’amélioration continue des offres commerciales en adéquation avec le cahier des charges des prospects/clients. Je m’occupe aussi de réaliser des maquettes de présentation de l’outil adaptées à chaque besoin client/prospect.

Quelles sont les qualités requises dont tu penses bénéficier pour mener à bien tes missions ?

De la rigueur : les dossiers d’appel d’offres sont souvent minutieux ! Une capacité d’adaptation, car chaque projet est différent et il faut savoir s’adapter à tous les contextes et enfin une orientation client pour comprendre les besoins de ceux-ci.

Tu es située sur le site de Lyon. Quelle a été ta première impression à ton arrivée ?

J’ai été très bien accueillie aussi bien à Lyon qu’à Vasselay.
Intégrer une nouvelle entreprise en période de COVID, où j’ai été la plupart du temps en télétravail, n’a pas forcément été facile. Cependant, toute l’équipe de QualNet reste disponible quand j’en ai besoin, ce qui a facilité ma prise de poste. J’ai tout de suite senti une très grande solidarité entre les équipes.

Enfin la tradition, 3 mots pour décrire QualNet ? 

Bienveillance, Réactivité Qualité